Galerie Sénac de Meilhan

Laurence Girault Reux, Galerie Sénac de Meilhan, ile de ré, la flotte en ré, 17630 , sculpteurs , artistes peintres, exposition, association PS Ré

Art-tisse

Et si nous étions, après tout, que la somme des liens fragiles, invisibles et souvent éphémères que nous tissons avec les autres?

ces jonctions de lumière qui se révèlent à nous et nous extraient de l’obscurité?

Souvent dans l’urgence de ce quelque chose qui doit absolument advenir, mes mains témoignent de ces liens. Mes doigts tracent alors dans la matière, l’amas-tiers, d’improbables chemins.

Issus de nulle part et pourtant pour moi porteurs d’évidence, ces jaillissements spontanés se font tableaux et s’offrent au regard pour témoigner de ces routes nouvelles. Francis Bacon avait l’habitude de dire:

« si je pouvais le dire, pourquoi le peindrais-je? »

Il est en effet des histoires, que les seuls mots ne savent conter et dont ils ne peuvent rendre compte. Laisser alors les doigts faire. Telle la furtive trace d’une émotion.

Telle l’empreinte indélébile d’un instant qui déjà n’est plus, qui déjà se cache et rejoint l’invisible et indicible. Le silence alors revient et avec lui la paix. Une sérénité intérieure issue de la rencontre fertile de mes mains et des éléments. Mes tableaux sont peut-être les souvenirs de cette harmonie retrouvée qui, à son tour, vous est offerte au regard pour que de nouveaux liens se tissent.

picto galerie

Aller sur le site

@laurencegiraultreux

Atelier Dazelle n°5

La Noue