Galerie Sénac de Meilhan

Gabrielle Hollensett, Galerie Sénac de Meilhan, ile de ré, la flotte en ré, 17630 , sculpteurs , artistes peintres, exposition, association PS Ré

Une peinture « d’atmosphères et de tripes »

Sous son pin parasol, la porte de son atelier s’entrouvre …un rai de lumière… et … Mozart.

Une silhouette de chef d’orchestre, de chorégraphe, le pinceau au bout des doigts, au rythme de la musique, elle fait danser et chanter les couleurs.

Gabrielle se livre à sa passion pour le dessin et la peinture dès l’adolescence, première exposition personnelle en 1980, elle glane ensuite en amateur, plusieurs prix départementaux et régionaux, participe aux salons parisiens. Mais elle garde cette activité pour le plaisir et mène parallèlement une carrière de professeur.

En 2005 elle décide de se consacrer entièrement à sa passion.

Dans les années 80 sa rencontre avec l’Ile de Ré, marque un tournant dans sa démarche créatrice. Peu à peu, ajoutant l’élément marin à sa palette, elle évolue autour de trois axes essentiels :

la Lumière, la Couleur, le Rythme.

Le sujet n’étant que prétexte et laissant libre cours à l’imagination.

Elle confie: « J’aime le moment où je suis seule avec les outils et la musique, absorbée par la recherche d’une harmonie, émerveillée par une couleur posée qui irradie soudain l’ensemble… Les éléments figuratifs trouvent naturellement leurs racines dans mon vécu.

« L’ambivalence des paysages de docks ou de zones industrielles m’émeut. Les masses imposantes des constructions de l’homme, cargos, bâtiments, usines, agissent sur moi comme autant de témoignages de vies humaines

picto galerie

Aller sur le site

@gabriellehollensett